07 mars 2020

Aux Cordes Antiques à Embrun

  La rue Clovis Hugues à Embrun est célèbre pour ses boutiques "à l'ancienne", alignées dans une perspective qui s'ouvre sur le Pic du Grand Morgon enneigé... Au N° 30 de la rue Clovis Hugues, une vitrine qui fait rêver, a ouvert il y a trois semaines... Elle ne porte pas encore d'enseigne, mais voici ce que vous pourrez lire bientôt au-dessus de la porte... C'est Franco Frascone, luthier retraité et musicien, passionné par les "cordes antiques" qui m'accueille et m'explique avec sa belle voix grave, qu'ici rien... [Lire la suite]

23 février 2020

Histoire du ski : tout schuss de la Préhistoire aux stations de sports d'hiver

  « Séraphitus s'appuya sur son talon droit pour relever la planche longue d'environ une toise, étroite comme un pied d'enfant, et qui était attachée à son brodequin par deux courroies en cuir de chien marin » Cette phrase est tirée d'un roman de Balzac peu connu : Seraphita, 1833. On la trouve dans  l' Encyclopédie du ski, publiée en 2005, soit quelques mois avant les JO de Turin, aux éditions Hermé par Jean-Jacques Bompard, issu d'une vieille famille du Briançonnais...  De la Préhistoire au XVIIIe siècle ... [Lire la suite]
23 juillet 2019

Jacques Ibanès : Guillaume Apollinaire est venu à Baratier

  En 1915, de Nice à Oran en passant par Nîmes et la Champagne, Guillaume Apollinaire est sur le front de l’amour entre Lou et Madeleine et sur celui de la guerre. Jacques Ibanès fait revivre par le texte et la chanson le poète qui célébrait  Les soleils merveilleux mûrissant dans l’espace Comme font les fruits d’or autour de Baratier      Jacques Ibanès, chanteur, poète, écrivain, n’a pas manqué de rendre visite à l’église Saint-Apollinaire de L’Argentière-La Bessée et sur la route qui l’emmenait à... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2019

"Si je mourais là-bas"... Baroulade poétique à Baratier

Rive gauche de la Durance S'étire un modeste village, Pour avoir l'air encore plus sage Saint-Chaffrey est son saint patron ; Au bord du torrent des Vachères, Des hommes ont construit leur maison C'est vous dire leur caractère, Pauvres et fiers est leur surnom (refrain de la chanson "La Baratone"  de Bernard Jamais) C'était encore l'hiver et le vent soufflait. Derrière les arbres sans feuilles on apercevait une église et quelques maisons... La grille d'une belle demeure,  La maison toute entière, la tour... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 04:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mars 2019

Les Orres 1650, une architecture du XXe siècle qui réconcilie la modernité avec les paysages de montagne

Aujourd'hui : tout le monde en piste ! La station de ski des Orres est dotée d'un domaine skiable qui culmine au-dessus du lac de Serre-Ponçon avec un panorama sur le Parc National des Écrins d’un côté et le massif du Parpaillon de l’autre,  100 kilomètres de pistes bordées d’une forêt de mélèzes... etc. etc.Si vous voulez tout savoir sur vos prochaines vacances au ski, cliquez ICI Intéressons-nous  d'abord à l'Histoire de la station avec une visite au Musée orrian, au hameau Chef-Lieu... ... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 février 2019

Retour aux Orres : l'intérieur de l'église Sainte-Marie-Madeleine

La semaine dernière nous avons fait le tour de l'église Sainte-Marie-Madeleine inscrite aux MH depuis le 21 décembre 1992, au hameau Chef-Lieu des Orres, aujourd'hui nous entrons à l'intérieur. Allons-nous rencontrer Marie-Madeleine ? Mystère... Il faut tout d'abord aller chercher la clé à la mairie et rencontrer Madame la secrétaire de mairie qui vous accueille avec beaucoup de bienveillance tous les jours du lundi au vendredi, matin et après-midi.  L'intérieur est voûté par un berceau à arc brisé, avec une nef... [Lire la suite]

16 février 2019

L'église Sainte-Marie-Madeleine des Orres

Avant d'être la station de ski bien connue, Les Orres est un vieux village avec ses hameaux surplombant la vallée de la Durance, une petite commune qui ne faisait pas trop parler d'elle, jusqu'à ce que la station de ski sorte de terre dans les années 1970. Il faut parfois ranger un peu les skis pour descendre au chef-lieu et flâner dans les petites rues aux vieilles fermes avec leurs toits très bas parfois couverts de lauzes qui brillent au soleil et faire le tour de l'église Sainte-Marie-Madeleine qui illumine le lieu avec ses... [Lire la suite]
15 décembre 2018

Hors-saison à Embrun

Marcher lentement dans la ville, outrepasser les cathédrales et les lumières de Noël, fermer presque les yeux, trouver des secrets entre les pierres. Sur les portes, sur les toits, écouter les murmures de la ville, les signes que l'histoire a laissés ici et là. Imaginer le silence, deviner les bruits. Méditer la ville. Observer et se sentir épiée... Du haut du roc, un chemin qui brille entre les arbres  Sur une porte, la croix occitane tente d'apparaître par le bois  comme un spectre   En face de... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 06:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2018

Le printemps du lac de Siguret (Saint-André d'Embrun)

L'été et l'hiver avaient conduit mes pas au lac de Siguret (ICI). Le printemps a posé ses fleurs et sa douceur, des parfums et une musique encore autres.  Une clématite des haies, des chants d'oiseaux suspendent leurs notes sur la portée des fils électriques, la chapelle Saint-Roch toute fière devant la chaîne encore enneigée, et le lac bleu ou vert comme un bijou, comme un oeil, avec le ciel qui se concentre tout entier dans ses eaux calmes. Je ne visiterai pas la chapelle cette fois, car je l'ai déjà fait, (ICI) Quand on... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2017

La légende de la fontaine de l'ours - Retour à Boscodon (Embrunais)

   Lorsque l'on marche dans la forêt de Boscodon, on peut accrocher d'un regard, sapins et érables, cimes d'automne et ville d'Embrun. Dans notre dos, la fontaine de l'ours... On raconte qu'en l'an 605, l'Evèque de Gap Arey qui s'en revenait de Rome, fit une rencontre avec un ours, qui mit en fuite un des boeufs de l'attelage. Nullement intimidé, l'Evèque intima à l'ours de prendre la place du boeuf sous le joug. L'ours obéit, et l'équipage reprit sa route vers Gap. L’équipage dut faire... [Lire la suite]