26 septembre 2015

Les monuments aux morts de la guerre de 1870 dans les Hautes-Alpes

La guerre qui oppose la France au royaume de Prusse et à ses alliés allemands, bien que brève, aura des conséquences dramatiques pour les deux nations et l'ensemble de l'Europe. De l'humiliation ressentie par les Français et de l'arrogance nouvelle de l'Allemagne vont surgir les deux grands conflits mondiaux du XXe siècle. La France et les États allemands, qui avaient jusque-là éprouvé de la sympathie et même de l'attirance réciproques, vont désormais se percevoir de façon très exagérée comme des «ennemis héréditaires». Joseph... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 septembre 2015

Jean Esprit Marcellin (1821-1884), statuaire (2)

   En 1884, à la mort de Jean Esprit Marcellin, sculpteur né à gap en 1821, le maire de Gap, Frédéric Euzière, propose que la place Saint-Etienne de Gap soit rebaptisée place Jean Marcellin, et que, afin "de rendre un hommage plus éclatant à la mémoire de notre compatriote", soit édifiée "sur cette même place, avec l'aide d'une souscription publique, une fontaine monumentale surmontée d'un buste de Marcellin." Le projet municipal prévoyait d'apposer une plaque de marbre dans une salle de la... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2015

La Maison Soubra - Journées du patrimoine

Pour les Journées du patrimoine, Monsieur et Madame Cordat, les propriétaires de la maison Soubra, Rue Cyprien Chaix à Gap, accueilleront les visiteurs samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015. Samedi, j'apporterai ma touche insolite, en compagnie de Jean-Claude Gullo et l'association "Instants croquis", qui viendront "croquer Florence", du nom du peintre monégasque qui acheta cette maison en 1885 et dessina probablement les somptueux décors en stuc, de style néo-gothique. Un carnet de croquis "à compléter" (conçu par... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2015

Jean Esprit Marcellin (1821-1884), statuaire (1)

  "Seule la fiction ne ment pas ; elle entrouvre sur la vie d’un homme une porte dérobée par où se glisse, en dehors de tout contrôle, son âme inconnue" François Mauriac   Peu de gapençais savent réellement qui est Jean Esprit Marcellin. Il a pourtant donné son nom à la plus belle place de Gap... Négligée par nos contemporains, "la sculpture que nous laissons dans un abandon, qui a plus ou moins brève échéance signifie disparitions ou destructions" est pourtant un des domaines les plus glorieux de notre... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2015

L'église Saint-Véran de... Saint-Véran (Queyras) (2)

  Avant le ski et le tourisme, l'électricité, les transports modernes et autres chasse-neige, les hivers étaient très longs dans les villages d'altitude comme Saint-Véran (2040 m d'altitude) qui disparaissait sous la neige pendant plusieurs mois. Après avoir rentré les récoltes et les foins, cuit le pain dans les fours de quartiers, mis les bêtes à l'abri dans l'écurie, les femmes tissaient, "ravaudaient" et confectionnaient vêtements, linge et dentelle, les hommes réparaient et fabriquaient les outils, les meubles, les... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 10:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2015

L'église Saint-Véran de... Saint-Véran (Queyras)

Le bourg de Saint-Véran est tout étiré sur la montagne et long de plus d'un kilomètre, plein sud, pour que tous profitent du soleil, essentiellement pour permettre aux céréales stockées dans les "fustes" (du latin fustis : poutre, bois) d'arriver à maturité. Ces maisons à l'architecture particulière possèdent une partie en troncs de mélèze laissant passer l'air dans les étages pour sécher le foin, et dans les balcons pour aérer la récolte de foin et de seigle.        On dit de la commune de... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 09:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 août 2015

Hautes-Alpes à l'envers...

Omniprésente dans les Hautes-Alpes, l'eau des lavoirs, des lacs et des flaques offre un miroir au monde. Les arbres lavent leurs feuilles dans l'eau des lavoirs, Tandis que les façades aquarellées sont troublées par l'ombre d'une beauté accroupie et immobile...  Je retrouve toujours la même mélancolie devant les eaux dormantes, une mélancolie très spéciale, qui a la couleur d’une mare dans une forêt humide une mélancolie sans oppression, songeuse, lente et calme.  Dans les reflets des flaques ou dans les... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2015

Le refuge Napoléon du col de Vars, en été

Sur les six refuges Napoléon construits au milieu du XIXe siècle dans les Hautes-Alpes, quatre existent toujours. On les trouve aux cols de Vars, d'Izoard, de Manse et du Noyer. Des deux autres, érigés aux cols Agnel et Lacroix, il ne reste que des ruines. Quatre refuges pour quatre saisons, quand on sait qu'ils sont tous construits sur le même modèle, c'est une façon de les découvrir habillés de lumières différentes, décorés de fleurs, des couleurs de l'automne ou de neige... Napoléon Ier, dans son testament, lègue la moitié de son... [Lire la suite]
16 août 2015

La chanson du rémouleur

Mes bons messieurs, mes bonnes dames, N'oubliez pas le rémouleur ! Les couteaux, les ciseaux, les lames, Grâce à moi tout devient meilleur.   Jadis, en la paix des familles, Ma meule chantait sa chanson ; J'aiguisais serpes et faucilles Pour la vendange et la moisson. Mais un jour, pour un peu de terre, Deux tribus en vinrent aux mains. J'aiguisai la faux de la guerre : La faux moissonna les humains. Ce que j'en ai fourbi d'épées ! Un peuple après l'autre s'en sert. Bon Dieu! si les têtes coupées ... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
15 août 2015

Le four banal des Bruns - La Roche-de-Rame

Chaque hameau de La Roche possédait son four, sa chapelle, sa fontaine et parfois son moulin. Le four des Bruns, servait aux habitants des hameaux du Billys, des Gillys, et des Bruns. En 1891 il fut décidé d'une réparation jugée nécessaire. Chaque habitant fut tenu de faire les journées pour le transport des matériaux et de payer le coût de la main-d'oeuvre et des fournitures nécessaires. Chacun étant également tenu de se conformer aux usages anciens pour le mode de cuisson. Au cours de la deuxième moitié du XIXe... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,