P1350827

"Près de Saint-Pierre d'Argençon, il y avait des eaux ferrugineuses bonnes pour les embarras gastriques. On lui trouvait un certain goût en rapport avec celui du vin. On dit aussi que le seigneur du lieu avait fait bâtir une chapelle près de cette fontaine, où ceux qui avaient été miraculeusement guéris venaient rendre leurs actions de grâces". Baron de Ladoucette, Préfet des Hautes-Alpes de 1802 à 1809.

On dit de cette source d'eau gazeuse qu'elle est une des 7 Merveilles du Dauphiné. Elle fut exploitée depuis les romains, mais son heure de gloire date de la fin du XIXe siècle. L’autorisation ministérielle de l’exploitation de la source ferrugineuse de Font Vineuse à St-Pierre-d’Argençon dans le Haut-Buëch est délivrée le 26 décembre 1879. Elle sera exploitée par la Société civile du Domaine de la Source jusqu'en 1973.

P1350867

Aujourd'hui une des maisons de l'usine d'embouteillage est devenue Maison d'hôtes. C'est au sous-sol de cette maison qu'affleure la source.

P1350861

"L'eau de la source de la Font-Vineuse, c'est une eau minérale spécifique contre les fièvres, les obstructions et les rhumatismes. La saveur acidulée qu'elle contracte en passant sur des lits de matières ferrugineuses lui donnent un goût légèrement vineux. C'est une qualité qu'elle partage avec toutes les sources de ce genre, ce qui ne l'élève pas même aux honneurs du vin de Surène et de Brie" disait d'elle Jean-Barthélémy Salgues en 1811. 

Objets retrouvés dans la galerie creusée au 19e siècle et exposés dans la Maison d'hôtes

Le Docteur Henry Vesigné, alors étudiant à Paris, fait réaliser d’importants travaux pour capter les eaux de cette source minérale. Dans le puits d’une profondeur de 14 m les ouvriers s’activent jour et nuit. Ils pompent notamment cette eau très gazeuse, plus de 30 m3/24 h. Des galeries sont creusées pour canaliser la source qui sort du rocher. L’eau monte grâce à une pompe aux étages supérieurs de la maison où elle sera mise en bouteille et où les ouvrières se chargeront de l’obturation et de l’étiquetage. La force motrice était fournie par les conduites forcées venant du lac de Casson. L’exploitation semblait pouvoir débuter dès le printemps 1900. Henry Vesigné fera construire la maison et peu à peu rajoutera des extensions. (Alpes&Midi, 29 août 2014) 

P1350838

Le Dr Henry Vesigné, resté célibataire et sans enfants, lègue son bien à Mme Ollivier, dont le mari, Laurent, fut le Directeur de l’entreprise. A la mort de Mme Ollivier, ses 3 filles, Emilie, Laurence et Berthe héritent du domaine. Cette dernière est mariée à Louis Vazeille qui rachète les parts de ses belles-sœurs. Il devient ainsi le dernier exploitant de la source de Font Vineuse. A la fin des années soixante la société Vals se rend à St Pierre d’Argençon pour étudier une exploitation à grande échelle. Mais le verdict est sans appel : le débit de - 1800 litres à l'heure -  est trop faible ! 

P1350846

 Une des bâtisses de l'ancienne usine a été rachetée en 2010 par Gérard Delmas, qui en a fait une Maison d'Hôtes, ouverte il y a un an.

P1350843

Une restauration complète a été réalisée par le propriétaire, avec la volonté de préserver le cachet du bâtiment et le patrimoine qu’il représente. Les chambres ont remplacé les salles d'embouteillage, et un espace dédié à la source a été préservé avec une fontaine où l'eau gazeuse est offerte à la dégustation, après filtrage. Au sous-sol, la source s'écoule dans une première fontaine, puis remonte vers la deuxième fontaine...

P1350837

Une source qui était déjà connue des romains et qui fut au Moyen-Âge exploitée par les moines de l’abbaye de Lerins dont on retrouvera les tombes lors de la construction du chemin de fer. Il y avait à cette époque une chapelle et un Prieuré, aujourd’hui totalement disparus. Quant au Dr Vesigné il mettra à jour des vestiges romains, aqueduc, substruction d’un mur, poteries et une nécropole romaine à incinération qui a livré des céramiques et des objets en verre, conservés dans une collection privée. Par la suite, Henry Vesigné en fera don au musée de Grenoble.

16__05__10_Font_Vineuse

En résumé : "L'eau ferrugineuse, oui,  l'alcool, non !" (Causerie anti-alcoolique, Bourvil)

P1350828

Atmosphère insolite que cette source dans sa cave, avec les émanations de CO2, dangereuses si on reste trop longtemps, les bruits de résurgences qui résonnent dans ce lieu, les refrains de l'eau qui s'écoule par intermittence,

Nouveau_dossier

l'ancienne vie ouvrière qu'on devine ici, les femmes et les hommes...

P1350817

Les Noces de Cana ? Jésus dut aller remplir les jarres à une de ces sources vineuses...

P1350839

 J'ai goûté :  cette eau a-t-elle le goût du vin ? Il aurait fallu que je puisse faire une comparaison... avec un bon vin des Hautes-Alpes, par exemple...

P1350804

Admirer en passant les séquoias géants du parc.

P1350854

Merci à Gérard Delmas et son collègue, pour leur autorisation et leur accueil dans cette belle maison, ou chaque chambre a son Jaccuzi.

 

***

Sources : (vineuses ou pas...)

http://www.alpes-guide.com/Sources/Patrimoine/fiche2.asp?psite=83

- Alpes&Midi

- La Font Vineuse.com

P1350873