P1280999

François a 34 ans. Il est originaire des Monts du Lyonnais et habite aux Vigneaux, petit village des Hautes Alpes près de Briançon.

P1280970Quand il n'est pas chanteur (voir la vidéo de La Dame de l'eau ici), il est apiculteur. François pense qu'il est possible d'avoir de nombreux actes positifs et de faire pencher la balance du bon côté, dans ce monde inondé d'ondes négatives.Connaissez-vous la magie de l'ouverture d'une ruche ?  Voici ce qu'en dit François :

Se dévoile alors une colonie frétillante de vie. On soulève un cadre et la magie opère. Les abeilles travaillent avec perfection, certaines galopent avec leurs grappes de pollen glanées sur les fleurs du printemps et d'autres dansent en 8 pour guider les butineuses jusqu'à la source. Des frissons me parcourent. Je découvre La Reine, l'abdomen plongé dans une cellule de cire, elle y dépose délicatement un œuf et se relève pour reproduire le même geste inlassablement...

P1280988

Après avoir expérimenté et appris avec quelques ruches de façon autodidacte, François a créé un petit cheptel et produit son premier miel. Il a ensuite travaillé avec un ami professionnel qui possède 300 ruches et qui continue à lui transmettre son savoir pour encore augmenter le cheptel et pérenniser son activité (Il faut environ 200 ruches).

P1290004

Nous sommes allés ensemble voir ses ruches - les deux qui sont restées dans les Hautes-Alpes-, un jour où il devait appliquer un traitement contre le Varroa. C'était un peu avant Noël, il n'y avait pas encore de neige. Les abeilles avaient alors un curieux comportement. Quand on ouvrait la ruche, elles occupaient tout l'espace, alors qu'en hiver elles s'agrègent et forment une boule, ou "grappe" pour se tenir chaud, certainement... 

Le Varroa destructor est un acarien parasite de l'abeille adulte ainsi que des larves et des nymphes. Il est originaire de l'Asie du Sud-Est, où il vit aux dépens de l'abeille asiatique (Apis cerana) qui résiste à ses attaques, contrairement à l'abeille domestique européenne (Apis mellifera). Ce parasite est une des causes de la diminution du nombre d'abeilles. Ayant colonisé quasiment toutes les zones où Apis mellifera est présente, la varroose est désormais un problème d'ordre mondial. (wikipedia) Vous voyez ? Les ondes négatives...

P1280991

Heureusement, il existe un traitement, qu'on applique deux fois par an, en décembre et en juillet. A base d'eau sucrée et d'acide oxalique, le mélange est déposé à l'aide d'une petite seringue, quelques millilitres par ci par là... Forcément le produit se dépose sur les abeilles. Comme elles trouvent ça délicieux (ou très mauvais !) elles se lèchent. Oui, oui, les abeilles ont une langue... La bouche comprend deux mandibules puissantes qui servent à couper, pincer, raboter, façonner les écailles de cire, pétrir la propolis, construire les parois des cellules…L’abeille possède une trompe dotée d’une langue coulissante qui lui permet de pomper au plus profond de la corolle des fleurs. 

Comme elles lèchent le produit, le pH des abeilles se trouve modifié - acidifié - et les varroas, qui vivent à leurs dépens, n'aiment pas ça du tout ! Ils se dépêchent de sauter par dessus bord en criant "sauve qui peut ! les femmes et les enfants d'abord !"

P1290013

Après avoir traité, on place une plaque blanche sous la ruche et quelques jours plus tard, on vient récupérer les petites bêtes naufragées... Non, pas les abeilles ! Les parasites...

Pour augmenter son cheptel, François lance une souscription en ligne. C'est ici :

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les-abeilles-donnent-des-ailes

Pour la satisfaction de participer à la pollinisation et à la sauvegarde de nos chères abeilles. En plus de donner un bon coup de pouce à un apiculteur en devenir professionnel, vous recevrez les trésors de la ruche pour vous remercier de votre générosité. Avis aux amis, à la famille et aux inconnus généreux et engagés !

P1290028

 

 "D'abord observer ! l'eau, les poissons, la nature et l'homme. Parcourir les sentiers de la vie et poser ses mains dans la terre. Mes passions font de moi ce que je suis aujourd'hui. Apiculteur, musicien et pêcheur de truites épris de liberté. Les rêves sont fait pour ne pas oublier de vivre. Mes convictions s'accordent petit à petit comme l'oiseau qui fait son nid. Convaincu que chacun peut semer la graine d'un futur meilleur." François.

Photo : François

Alors, que font les abeilles en hiver ? Elles se soignent, elles se lèchent, se tiennent chaud, se nourrissent et attendent le printemps, les fleurs et la visite de l'apiculteur... sagement.