P1090295

Au bout de la rue sombre, la petite place resplendit sous la lumière du soleil qui inonde la façade de l'église Saint-Jacques, construite en 1833.

P1090296

 Au-dessus du porche, voici le grand cadran à deux rangées de chiffres : romains à l'extérieur pour les heures du matin, arabes à l'intérieur pour les heures de l'après-midi. 

Le décompte des heures  de 0 à 24, nous dit Michel Lalos, a été adopté à compter du 1er juin 1912 pour les usages de la vie civile (par exemple pour les chemins de fer). 

Avant, on distinguait les heures du matin de 0 (minuit) à 12 (midi) et les heures de l'après-midi de 0 (midi) à 12 (minuit). Midi est désigné par le chiffre 12, minuit par 24 lorsqu'il s'agit de l'arrivée d'un train ou par 0 s'il s'agit d'un départ.

Ce cadran est un Paul Odobey/Teraillon (même aiguilles que le dessin du cadran de la Collégiale de Briançon).

Soit le cadran est d'après 1912, soit les 13 à 24 ont été peints après 1912 sur cadran existant.

Merci Daniel Fonlupt.

 

P1090297

Près de l'église, la maison communale porte un chef-d'oeuvre de Zarbula, réalisé en 1845 et restauré par le club du Vieux Manoir en 1984.

P1090299

L'aigle, les grands vases qui portent des marguerites et l'étoile de David, référence à l'Apocalypse y sont représentés. Un grand rideau qui s'ouvre sur le temps et les instruments de la Franc-Maçonnerie, l'équerre et le compas entrelacés sont gravés et peints sur enduit.

P1090307

 Et sur la façade de cette vieille maison, en face de l'église...

P1090306 

un autre cadran solaire pentagonal, daté de 1843. Il fut restauré en 1950, puis en 2003. On y voit le Massif de Montbrison qui domine Prelles. La devise originale : "Aussi rapide que l'onde le temps s'enfuit".

 

prelles_putelat_doc 

Sur cette photo de Michel Lalos, on peut voir su'il recouvre un autre cadran dont on aperçoit les contours.

P1090300

 Quelques vieilles maisons du village à l'architecture traditionnelle... 

***

P1090310 

Au-dessus de Prelles, nous voici au hameau de Sachas, qu'on atteint après 3km d'une route étroite. 

P1090336

 

P1090335

Au-dessus de ses vieilles maisons, il faut emprunter ce sentier...

P1090312

Pour descendre jusqu'à la chapelle...

P1090328 

Et son étonnant clocher.

P1090314

Près de la chapelle, une maison porte sur le petit mur de soutien de son balcon,

P1090316

Un curieux cadran solaire, qui ce jour là avait choisi de se cacher derrière l'ombre des arbres d'hiver...

P1090321

 daté 1767,1968  et 2007
Il porte deux devises : "Pêcheurs, comptez vos jours"
"Soli deo honor et gloria" "A Dieu seul, honneur et gloire" 

P1090320 

P1090319 

P1090318

 

P1090330 

Avant de quitter le silence de ce hameau et la lumière de l'hiver aux ombres qui viennent lêcher les façades

P1090331

S'arrêter encore, prendre le temps compté du soleil qui réchauffe

P1090332 

Admirer en rêvant le travail des hommes, inscrit sur les architectures paysannes et superbes...

P1090333

Et devant d'émouvantes signatures.