P1000282

1700, Vauban écrit :"L'église de Mont-Dauphin est fondée et fort bien commencée, ce qui se poursuit proprement et solidement. Il faudra changer les autels de la croisée, parce que deux prestres y célébrant en même temps se trouveront contre-dos aussi bien que ceux qui entendent la messe, ce qui produira une espèce d'indécence...On doit recommander particulièrement la sonnerie pour qu'elle soit bonne et bien d'accord, des orgues et une horloge neuve et non rapetassée."

20 juillet 1700. L’aumônier Isoard écrit : "J'ai béni la première pierre de l'église de Mont Dauphin par ordre de Monseigneur l’archevêque et Prince d'Embrun à l'assistance de Monseigneur de Jouffrey et de la garnison... "

1713 - Le Traité d'Utrecht interrompt les travaux : la frontière s'éloigne, l'Ubaye devient française, les crédits se font rares, les constructions ralentissent, puis s'arrêtent. elles reprennent jusqu'en 1749.

En 1853, il est dit que le bâtiment devient dangereux, il faut le clore à tout prix, démolir les parties détériorées, en gardant le style dorique, qui sans être pur, ne présente pas trop d'irrégularités.

L'église ne fut jamais terminée. Elle est aujourd'hui réduite à son choeur muré à hauteur du transept.

  

  plan église st-louis mont-dauphin 2  P1000283

                                                                                      Le clocher avec ses abat-sons

P1000285 l'église

     Sébastien Leprestre-de-Vauban

          Sébastien Leprestre-de-Vauban

Source : http://pays-guillestrin.wifeo.com